Gr 56 - Malmedy - Bütgenbach (22,8 km)

imprimer
GPX
KML
Calculer la dépense énergétique
Grande randonnée

GR 56 - Etape Malmedy / Bütgenbach

Grande randonnée • Malmedy
Ce contenu est proposé par
Agence du Tourisme de l'Est de la Belgique
  • See Bütgenbach
    / See Bütgenbach
    Photo: Bild: Dominik Ketz, Agence du Tourisme de l'Est de la Belgique
  • Malmedy
    / Malmedy
    Photo: Bild: Dominik Ketz, Agence du Tourisme de l'Est de la Belgique
  • Schloss Reinhardstein
    / Schloss Reinhardstein
    Photo: Bild: eastbelgium.com, Agence du Tourisme de l'Est de la Belgique
  • See Robertville
    / See Robertville
    Photo: Bild: RSI Robertville, Agence du Tourisme de l'Est de la Belgique
Carte / GR 56 - Etape Malmedy / Bütgenbach
150 300 450 600 750 m km 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22

Cette étape est assurément la plus sympa de tout le GR56. Nous y suivons de tous petits sentiers le long de la crête et apercevons parfois furtivement le fond de cette vallée étroite. 

difficile
22,8 km
7:27 h.
259 m
488 m

La nature est vraiment unique de ce côté et les curiosités historiques parsèment le parcours. La randonnée est aussi un peu sportive, les mollets fatiguent par moments, puis arrive encore une récompense, le lac.

Depuis le barrage, le village n’est qu’à quelques centaines de mètres : Robertville s’est posé le long de la rive nord du lac, auquel le village a logiquement donné son nom. Nous continuons par contre notre route par la rive sud du lac et la suivons jusqu’au bout. C’est le cœur léger qu’on  s’éloigne, puisque d’ici peu, nous rejoignons un autre lac, celui de Butgenbach, plein de promesses pour les amateurs de sports et de loisirs d’eau.

C’est la Warche qui nous y conduira. Entretemps, les petits sentiers s’enchainent, traversent d’immenses prairies et nos pieds remercierons de bonnes chaussures de marche, surtout entre  le lieu-dit « Plattenberg » jusqu’au village de Weywertz, car le chemin est rocailleux.

Recommandation de l'auteur

CHATEAU REINHARDSTEIN - Visites guidées possibles les week-ends et jours fériés . Vous y trouverez également une petite restauration proposant des produits locaux.

outdooractive.com User
Auteur

Tourismusagentur Ostbelgien

Mise à jour: 23.10.2018

Difficulté
difficile
Technique
Condition physique
Expérience
Paysage
Altitude
562 m
341 m
Meilleure période pour cette activité
janv.
févr.
mars
avr.
mai
juin
juil.
août
sept.
oct.
nov.
déc.

Possibilité de se restaurer en route

Château de Reinhardstein
Hotel-Restaurant Lindenhof
Restaurant Esprit Sain
Hotel Restaurant Albert 1er
Restaurant Brüls

Consignes de sécurité

Pas d'instructions de sécurité spéciales. Accessible aux chiens en laisse.

Équipement

Chaussures de randonnée recommandées.

Informations et liens supplémentaires

Agence du Tourisme de l’Est de la Belgique

Hauptstraße 54

4780 St.Vith

Tél. +32 80 22 76 64

info@ostbelgien.eu
www.ostbelgien.eu

 

Point de départ

Malmedy – Place Albert Premier. Coordonnées GPS de départ 50.425433,6.029236 (546 m)
Coordonnées:
Géographique
50.436161 N 6.212250 E
UTM
32U 302037 5590841

Point d'arrivée

Bütgenbach – barrage. Coordonnées GPS 50.426068,6.028450

Itinéraire

MALMEDY - Nombreux hébergements, restaurants, cafés et commerces.  Nombreuses promenades balisées (carte IGN).

 Centre administratif, commercial et touristique, au confluent de la Warche et de la Warchenne, malmedy est fort animée. Encore plus pendant les quatre jours du carnaval, très populaire, le « Cwarmé », un des plus joyeux de Belgique. Jusqu’en 1794, la ville formait, avec Stavelot, une principauté abbatiale. Elle fut prussienne de 1815 à 1919, rattachée à la Belgique par le traité de Versailles de 1919 et redevint allemande de 1940 à 1944.

La cathédrale, ancienne abbatiale bénédictine datant de 1782, est dédiée aux Saints Pierre, Paul et Quirin. La plupart des rues ont une double dénomination et les noms en wallon ont été maintenus.  Un défi de prononciation pour le visiteur ! Les gourmets et les gourmands se régaleront en mangeant un « Baiser de Malmedy » (meringue fourrée de crème fraîche). Le randonneur aborde la variante « Warche » en obliquant vers l’angle droit de la Place Albert Ier. Il se glisse sous le porche à droite de la Taverne St Pierre, enfile la rue du Petit Vinâve qui devient la rue A l’plate Ewe, il s’engage hardiment dans la vieille rue pavée de Grètèdar (Ä stâcions) et, après un raidillon asphalté, accède au chemin du calvaire.

Treize stations ponctuent un chemin de croix au sommet duquel se dresse la chapelle de Livremont. Ce chemin de croix fur érigé à l’initiative du capucin Albert de Dinant en 1728. Les actuels bas-reliefs datent de 1913. La dernière station est une chapelle hexagonale dédiée aux saintes Agathe et Apolline. Au pied de la neuvième station et de l’escalier qui mène à une chapelle, il se dirige à droite, vers la Croix de Chôdes. Le sentier serpente  et ondule tantôt en balcon, tantôt en courts lacets (au passage du belvédère, vue remarquable sur la ville de Malmedy) jusqu’à la chapelle de Livremont. Près de l’édifice, le tracé oblique à droite, et, poursuivant tout droit, il atteint le village de vacances de Chôdes. Sans changer d’orientation, il néglige les embranchements successifs, passe devant le centre de villégiature « La Petite Montagne » et atteint un rond-point du hameau de Chôdes.

2,8 Km CHODES 

Toujours dans la même direction, le randonneur remonte la rue Al Gofe jusqu’à un embranchement. Après un franc quart de tour à gauche, il passe devant un réservoir puis oblique à droite au-delà d’une exploitation agricole. Le chemin asphalté devient plus étroit, perd de l’altitude et, près d’un petit bois de conifères, abandonne son revêtement. Le GR le quitte en virant à droite, en lisière au contour fantaisiste. A la jonction d’un chemin plus large, il s’écarte à gauche pour aller couper un vallon. Il continue encore à serpenter en haut du versant, avec quelques incursions en bordure des prés.

Son parcours capricieux, malaisé à décrire avec précision, réclame d’être attentif au balisage. Le tracé blanc et rouge finit par se raccorder à un large chemin et aborde bientôt une descente assez rapide. Juste au-delà de l’entrée grillagée d’un conduit souterrain, il s’embranche à droite dans un empierré au bout duquel il se prolonge par un beau sentier qui crapahute sur le versant.

A un embranchement, sans descendre vers la Warche, le Bayehon et Reinhardstein, il oblique à droite vers Walk, le randonneur poursuit vers le barrage et le Nez de napoléon, un promontoire rocheux qui offre une vue impressionnante sur le défilé de la Warche. Peu après ce double rocher, le GR descend brièvement, poursuit dans  le sous-bois puis traverse une sapinière. Face aux prairies, il dégringole à gauche, mène à une cascade et, quelques mètres avant de frôler l’entrée d’un conduit souterrain, atteint le point de départ de la « Liaison Bayehon ».

6,2 Km SUIVRE LA DIRECTION “WALK”

Tandis que la liaison vers Botrange part tout droit vers Reinhardstein, la variante « Warche » grimpe le petit sentier à droite (indication « Barrage »). Dans la montée, le tracé balisé quitte le torrent par un lacet et devant des prés, il oblique à gauche. Dans une trouée de la végétation, magnifique vue sur l’ensemble du Château de Reinhardstein. Il débouche sur un parking, à l’extrémité sud du barrage de Robertville.

0,6 Km BARRAGE DE ROBERTVILLE

L’essor industriel que connut l’Europe après la Première Guerre mondiale nécessita des ressources énegétiques que le charbon ne pouvait plus satisfaire. Aussi, il fut décidé de construire plusieurs barrages dans l’est de la Belgique afin de produire de l’électricité. La vallée de  la Warche s’y prêtait bien et deux murs de retenue furent élevés.

Le premier, à Robertville, a permis de créer un lac de 8 millions de m³ qui fournit l’eau à la centrale hydroélectrique de Bévercé, 154 mètres plus bas. Le second, à Butgenbach, sur un plateau, contient 12 millions de m³ et permet d’assurer le remplissage du lac de Robertville, et donc la production d’électricité. En complément, les deux plans d’eau offrent de nombreuses possibilités sportives.

Le randonneur traverse la route Robertville-Malmedy et entame en face, une allée asphaltée conduisant à une propriété. Mais après quelques mètres seulement, il vire à gauche sur un sentier (crucifix blanc à l’entrée) qui va longer le lac. Plus loin, une passerelle bienvenue permet de franchir une des extrémités du lac. Escaladant le talus, le randonneur trouve un sentier, le suit à droite dans le vallon de du de Poncé et rejoint une route forestière, qu’il emprunte à gauche pour aller retrouver la berge.

Plus loin, des panneaux indiquent quels poissons peuplent les eaux du lac. Près de la seconde table de pique-nique, le chemin se rétrécit jusqu’à devenir un sentier. Devant le jardin d’une propriété, la randonneur effectue quelques lacets, traverse des prés entre des clôtures et débouche sur une route qu’il prend à gauche.

2,9 km PONT DE HAELEN

Le tracé balisé ne traverse pas le pont : en face de l’hôtel, il oblique à droite sur le sentier qui lui fait retrouver la rive du lac, qu’il longe par la droite. Le chemin pousse d’abord une pointe à droite, le temps de sauter un ruisselet. Toutefois, plus loin, le randonneur quitte le voisinage du lac en montant un chemin macadamisé.

Devant l’entrée du camping, il tourne à gauche et suit la petite route, qu’il quitte très vite, entre un virage à gauche et un autre à droite, pour un sentier jouxtant la clôture de la propriété n°76. Il rejoint ainsi le plan d’eau et, cette fois, passe le pont (pique-nique). Attention ! Au-delà de celui-ci, juste après l’accès à une propriété privée, le GR quitte la route pour escalader le versant, à gauche. Dans les prés, devant une chicane, le sentier tourne à droite et débouche sur une route, à l’entrée du village d’Outrewarche.

2,2 km  OUTREWARCHE

Suivre la route, à gauche, sur quelques mètres et obliquer à droite sur un chemin herbeux. Remarquer la maison en bois sur la gauche, c’est une maison passive et dont le long toit peu pentu est recouvert d’herbe.

Bien vite, le randonneur retrouve la Warche, encore vive et qui ne sait pas encore que sa liberté se terminera dans quelques dizaines de mètres. Plusieurs caillebotis (prudence, car ils peuvent être glissants) facilitent les passages humides le long de ce beau parcours le long de la rivière. En haut de quelques marches, le sentier se poursuit horizontalement.

Alors qu’il atteint les prés, au coin du bois, il contourne la prairie par la gauche puis débouche sur une petite route empierrée qu’il descend à droite. Il ne franchit pas le pont, mais vire à gauche pour emprunter le chemin qui, faisant mine de se perdre dans la Warche, en remonte le cours au plus près. Sur la droite, le village de Weywertz. Le GR rejoint un chemin, le suit vers la droite pour redescendre jusqu’à la rivière, qu’il franchit sur le pont. Juste avant un tunnel, grimper un sentier à droite pour rejoindre l’ancienne voie ferrée et marcher vers la droite. Couper une route et poursuivre sur le ballast.

Plus loin, attention ! Une trentaine de mètres avant un ancien panneau de signalisation à deux chevrons, quitter l’ancienne voie ferrée pour un chemin herbeux qui, à gauche, lui est quasi parallèle et atteindre une route.

4 km  WEYWERTZ

Sur la place du village, à côté de l’église, un admirable tilleul aurait été planté en 1668 par l’évêque de Cologne lors de la consécration de la première chapelle. Le randonneur vire à gauche sur cette route qui descend, franchit un pont sur un affluent de la rivière, laisse une petite route partir à droite et passe la Warche.

Il remonte avec la route, passe au lieu-dit « Berghügel » et atteint un bois d’épicéas à droite. Il quitte alors la route et, toujours avec le « Warche Tour », il prend un sentier à droite et entame un joli parcours en balcon au-dessus de la rivière. Après une courbe plus marquée sur la gauche, le tracé balisé vire carrément à droite sur une petite route qui descend vers la Warche. Hors GR : A 700 mètres à gauche, centre du village de Nidrum.

Le GR franchit la rivière, remonte sur l’asphalte vers la gauche et, avant de passer un tunnel, il prend la petite sente à droite. Il grimpe ainsi sur l’ancienne voie ferrée, l’emprunte à gauche sur environ 400 m. puis la quitte en descendant à gauche pour s’engouffrer cette fois dans le tunnel sous les voies. Il atteint ainsi la route N647, au nord de Butgenbach.

3,6 km BUTGENBACH (NORD)

Hors GR : Le centre de Butgenbach est à 600 m. en suivant la route sur la droite. La construction du barrage de Butgenbach fut terminée en 1932. Le lac est alimenté par la Warche et la Holzwarche et a une capacité de 12 millions de m³. Bien qu’il dispose d’une petite centrale électrique, sa fonction principale est de servir de réservoir d’eau pur la production électrique du barrage de Robertville. Le lac est aussi devenu un pôle touristique très important de la région.

Le « Hof Bütgenbach », transformé en maison de repos, également appelé « Steiner Hof » par son dernier propriétaire, est situé au centre du village. Aux 18ème et 19ème  siècles, c’était l’une des fermes les plus prospères de la région . Les façades du bâtiment monumental arborent les chiffres 1623, 1754 et 1769, ainsi que les armes des anciens seigneurs (fermiers).  Vous pouvez vous promener dans la grande cour intérieure, et avec un peu d’imagination, vous découvrirez peut-être à quoi servaient certaines ailes.

Fin de l’étape à Bütgenbach.

En transports en commun

En train: www.belgianrail.be

En bus:  www.infotec.be

 

Se garer

Utilisez le planificateur.
Y aller en train, en voiture ou en vélo

Recommandations de l'auteur

Topo Guide - GR 56 - Cantons de l'Est et Parc Naturel des Hautes Fagnes – Eifel

16 EUR - Webshop ostbelgien.eu

Carte recommandée par l'auteur

Brochure & Carte "Les sentiers Grande Randonnées dans les Cantons de l'Est"

L'offre des arrangements à pied et à vélo

Disponible dans le shop online sur www.ostbelgien.eu

 --

Au pied des Fagnes –  Carte de promenade / IGN – 1:25.000

Autour du lac de Butgenbach –  Carte de promenade / IGN – 1:25.000

www.eastbelgium.com -  Tourist Shop

Activités similaires dans les environs

  • Bütgenbach
    Gr 56 – Etape Robertville / Büllingen
  • Wasserfall Bayehon
    Gr 56 – Liaison Bayehon - Etape Chateau de Reinhardstein / Botrange
  • Die Amel - Flusslauf
    Gr 56 – Etape Amel / Losheimergraben
  • Gr 56 – Centre Nature Botrange / Monschau
  • GR 56 - Etape Bütgenbach / Buchholz - Losheimergraben
  • Gr 56 – Etape Losheimergraben / Schönberg
  • Ameltal
    GR 56 - Etape Ligneuville / Amel
 Ces suggestions ont été créées automatiquement
Difficulté
difficile
Distance
22,8 km
Durée
7:27 h.
Dénivelé positif
259 m
Dénivelé négatif
488 m
Itinéraires à étapes

Statistiques

: Hr.
 km
 m
 m
Point le plus haut
 m
Point le plus bas
 m
Afficher le profil d'altitude Masquer le profil altimétrique
Décalez les flèches pour modifier la section à visualiser

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement les informations sur :

Des idées de séjour dans les Cantons de l’Est

Des offres voyages à pied et à vélo

L’agenda des événements de la région