Aller au contenu
Partager la page sur

Des Celtes aux chercheurs d’or : balade au cœur du Wolfsbusch

Jules César, nutons et Celtes : vous les croiserez tous sur les dix kilomètres du sentier « Balade de rêve - Rivière d’or » à travers les bois du Wolfsbusch. Certains ont laissé leur empreinte dans cette forêt profonde enchantée près de Montenau ; d’autres n’ont laissé que leurs histoires.

Texte : Anna Monterroso Carneiro Photos : Udo Bernhart 

Partager la page sur
Wolfsbusch H©Udo Bernhart Interreg EFRE (143)

« Ça va commencer à grimper »

, prévient Erik d’une voix si forte que les oiseaux des environs, effarouchés, suspendent leur chant. Nous arrivons sur la crête du Wolfsbusch, une zone forestière de plus de 1 000 hectares dans les Cantons de l’Est. Autour de nous, des troncs d’épicéa nus, leurs branches craquant au vent au-dessus de nos têtes, des fruits sauvages et un silence solennel après le concert interrompu des oiseaux. Après un court moment, ces derniers reprennent leurs gazouillis.

Erik parle moins fort. Ici, nous ne sommes que des invités. Aujourd’hui, nous faisons la « Balade de rêve - Rivière d’or », une boucle de neuf kilomètres qui part de Montenau et traverse le Wolfsbusch. Elle longe le cours de l’Amblève avant de revenir à son point de départ. Le village d’un peu moins de 350 habitants est des plus charmants avec ses façades blanchies à la chaux, ses toits d’ardoises de l’Eifel et ses jardinets bien entretenus. Quand le vent est favorable, on peut sentir les délicieux effluves de jambon d’Ardenne, produit ici. Erik Wiesemes, bourgmestre de la Commune d’Amblève, dont Montenau fait partie, parle de tourisme vert. Selon lui, sa commune est le lieu incontournable pour découvrir les Cantons de l’Est authentiques. L’étymologie de Wolfsbusch (forêt du loup) ne doit rien au hasard, explique Erik. Jusqu’au XIXe siècle, ce noble animal arpentait cette vaste forêt. Aujourd’hui, c’est plutôt le territoire de quelques cerfs et sangliers.

Sur la piste des Celtes

Le Wolfsbusch est un lieu à la fois mystique et singulier. Les histoires qui ont pour théâtre cette forêt sont aussi variées que la nature que nous traversons aujourd’hui. L’une d’elles raconte que les carrières, qui parsèment encore aujourd’hui la région, ont été creusées par des nutons. Cependant, on n’a jamais retrouvé de traces du « petit peuple ». Erik prend appui sur un rocher bien rond. « Il y a près de 2 000 ans, c’est ici que les Celtes venaient dégager les meulières avant de les transporter dans les environs ». Quelques pierres sont encore visibles dans le Wolfsbusch. Les vestiges circulaires de cette fosse dateraient de l’époque romaine. Les Romains, qui ont occupé la région après les Celtes, ont continué à exploiter les carrières. Ils ont aussi repris à leur compte les gisements d’or des Celtes dans les rivières environnantes.

En traversant la route à la sortie du Wolfsbusch et en s’approchant de l’Amblève, nous laissons les épicéas derrière nous et entrons dans un autre monde. C’est le royaume des hautes herbes, des jeunes frênes et hêtres, des buissons de genêts et des chardons épineux. Le sentier étroit est strié d’épaisses racines sèches ; la rivière coule à notre gauche. « C’est un bras secondaire de l’Amblève, précise Erik. Il y a un élevage de truites à deux pas. » Le cours principal de la rivière ne tarde pas à se manifester à nos yeux. Tout comme les épicéas, qui contrastent magnifiquement avec les fleurs sauvages roses, blanches et jaunes.

« Sous l’occupation romaine, on raconte qu’on avait trouvé tant d’or en Gaule, dont faisaient partie les Cantons de l’Est, que Jules César se plaignit de la chute du prix de l’or dans l’Empire romain », lance Erik en riant. Et d’ajouter que cela n’est probablement pas exact d’un point de vue historique.

Il y a une centaine d’années, Montenau attira encore les orpailleurs. Il y eut même une petite ruée vers l’or. Aucun gros filon ne fut cependant découvert. « Un homme devait prospecter jusqu’à dix ans pour espérer offrir à sa femme une alliance en or de l’Eifel », raconte Erik. Aujourd’hui, l’orpaillage n’est plus autorisé ici. Pour se mettre dans la peau d’un chercheur d’or de jadis, une rampe d’orpaillage a été reconstituée à Montenau. On peut chercher de l’or dans les éboulis environnants.

Ici, sur le site d’orpaillage, on se demande où sont passés les oiseaux. Ils préfèrent sans doute la quiétude de leurs crêtes du Wolfsbusch.

Sentiers didactiques et balades de rêve

Les sentiers didactiques aménagés sur de courtes distances raviront les amateurs de découvertes nature. Ils abordent les thématiques les plus diverses. La plupart des circuits feront le bonheur de toute la famille. Les « balades de rêve » dans les Cantons de l’Est traversent des paysages à couper le souffle.

Vous pourriez aussi être intéressé par

1055 resized 1600 800 90 580e0be16d83f vennbahn am gruenen kloster 09-c-vennbahn.eu

La Vennbahn fête 10 ans de mobilité lente

Cette ancienne voie de chemin de fer convertie en sentier cyclable, longue de 125 km, permet de découvrir en 2 ou 3 jours la Belgique, l’Allemagne et le Grand-Duché de Luxembourg. La Vennbahn va d’Aix-la-Chapelle à Troisvierges en passant par les Cantons de l’Est, traversant les frontières à 14 reprises. La Vennbahn permet de concentrer son attention sur la beauté des paysages, les vallées, les bois, les prairies et les petits villages. Du plaisir à l’état pur.

inspi6

Gros plan sur les Hautes Fagnes

Des arbres décharnés, une nature sauvage, un dédale de caillebotis et une légère brume... Mélancolie, magie et merveilleux sont toujours au rendez-vous des randonnées dans les Hautes Fagnes.

104- AR40104

Visite de la plus ancienne distillerie de Belgique et aussi la première brûlerie écologique.

Du gin aux genièvres et liqueurs les plus fruités en passant par le rhum et la vodka, la distillerie Radermacher est une valeur sûre depuis six générations. La durabilité écologique est une priorité pour cette entreprise. Bernard Zacharias, à la tête de cette fabrique, nous fait découvrir sa passion.

MTB Hertogenwald 091(c)www.ostbelgien.eu Dennis Stratmann HR

Nouveaux parcours VTT

Nouveaux parcours VTT dans le nord des Cantons de l’Est sur environ 120 kilomètres

inspi2

À la chasse aux papillons

Dans les Cantons de l’Est, la vallée de la Holzwarche abrite une superbe réserve naturelle, terre de prédilection des randonneurs, jeunes et moins jeunes.

inspi3

Incursion en no man's land

Pendant 103 ans, la ville minière de Moresnet neutre, située dans le triangle frontalier entre la Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas, n'a appartenu à aucun État.

inspi4

Bellevaux, à un jet de... bière

Brune, Blonde, Blanche, Black, Malmedy Triple : à la Taverne de la Brasserie de Bellevaux, les amateurs de bière ont l’embarras du choix.

inspi1

Un pays de cocagne

Les Cantons de l’Est ont fait de l’art de vivre leur devise. Ici, l’hospitalité est aussi de mise.