Aller au contenu
Partager la page sur

Bellevaux, à un jet de... bière

Tom Schuwer (30 ans) incarne la deuxième génération de brasseurs de ce hameau malmédien. Installée dans une ancienne ferme, la Brasserie de Bellevaux produit une demi-douzaine de bières de tradition belge à partir d'ingrédients locaux. Elle est aussi le point de départ de randonnées dans les vallées de la Warche et de l'Amblève.

Texte : Jan Maier Photos : Oliver Raatz

Partager la page sur
ob-bellevaux-big
Brune, Blonde, Blanche, Black, Malmedy Triple : à la Taverne de la Brasserie de Bellevaux, les amateurs de bière ont l’embarras du choix.

Entourée de prairies verdoyantes et de champs, la Brasserie de Bellevaux s'est installée dans d'anciens bâtiments de ferme. C’est l’une des nombreuses microbrasseries dans la région. La vigne vierge prend d'assaut la façade en pierre naturelle de l'ancienne grange, le chien des voisins somnole dans l'herbe, en arrière-plan se dessine l’houblonnière de la brasserie. Assis sous l'arbre devant l'ancienne étable, des visiteurs profitent de l'atmosphère semi-ombragée de la terrasse. On dirait un village dans le village.

« Nous ne brassons que des bières que nous aimons. Nous n'essayons pas de plaire au plus grand nombre. C'est cette touche personnelle qui rend nos bières particulières », explique le maître brasseur Tom Schuwer. Dans l'entreprise familiale, ce trentenaire brasse depuis près de 10 ans des bières belges de tradition, non pasteurisées, non filtrées, à partir d'ingrédients aussi locaux que possible. Cette microbrasserie produit quelque 1 000 hectolitres par an. L'eau des brassins provient d'une source des environs, le houblon vient du potager (et aussi un peu d'Alsace) et les céréales sont maltées en Belgique.

Les parents de Tom, Carla et William Schuwer, avaient acheté en 2006 cette ferme abandonnée située à six kilomètres au sud de Malmedy, et l'avaient transformée en brasserie. Depuis lors, tout est fait ici en interne : « de l'élaboration des recettes au choix des ingrédients, du design des étiquettes à la distribution. » Tom, qui a dès le début donné un coup de main lors du brassage, a peu à peu repris les rênes de l'entreprise. Pendant ce temps, sa mère Carla et sa sœur Elisa accueillent les visiteurs.

Depuis la terrasse, les visiteurs ont une vue directe sur la cuve de brassage cuivrée qui se trouve dans la grange. Le week-end, les Schuwer font visiter les installations aux curieux, sur demande. À notre arrivée, nous voyons justement passer Tom avec, sur l'épaule, un sac de malt d'orge fraîchement moulu. Une douce odeur de céréales flotte encore dans l'air. Dans la cuve-matière, il mélange l'orge à l'eau de brassage et chauffe le mélange. Après une bonne heure, il filtre le moût ainsi obtenu, puis lui ajoute quelques kilos de houblon et amène le tout à ébullition. Tom ajoutera encore quelques ombelles fraîches au brassin « pour obtenir de beaux arômes de houblon ». Arômes que l'on goûte d'ailleurs nettement dans les six variétés de bière de la Brasserie de Bellevaux.

Nous descendons dans la cave. Dès l'escalier, la température baisse nettement. En bas, nous découvrons les cuves métalliques d'un mètre qui contiennent les différents brassins. Dès que ceux-ci sont refroidis, le brasseur leur ajoute des levures, une culture spécifique pour chaque type de bière. Au bout de trois à quatre semaines, le brassin sera devenu une bière prête pour la consommation. Mais on peut déjà la goûter plus tôt ! Tom l'appelle alors de la « bière de cave ». Il ouvre le robinet d'un fût et prélève une petite quantité, puis incline le verre à la lumière. La « brune » affiche d'intenses reflets marron, présente une mousse ferme et dégage un puissant parfum de malt. Tom en avale une gorgée et acquiesce. Le maître brasseur est content.

Un magnifique panorama sur la vallée

Une blonde, une brune, une blanche, une pils, une noire et une « triple », bière forte de tradition belge, auxquelles s'ajoutent deux à trois spéciales selon la saison : à la Brasserie de Bellevaux, les amateurs peuvent apprécier toute la variété naturelle du savoir brassicole. La terrasse et la salle de dégustation permettent également de découvrir de délicieuses spécialités du terroir comme un pain à la bière au bon goût de malt, divers fromages, des truites fumées, du jambon et de la moutarde aux herbes sauvages. Nous achetons tous ces produits dans un rayon de 30 km environ, si possible en qualité bio, explique Tom. Et pour qui y a pris goût et souhaite en ramener à la maison, toutes ces denrées et boissons sont disponibles dans la boutique, à côté de la terrasse.

Bellevaux porte bien son nom de beau vallon. La charmante vallée de la Warche est à quelques minutes à pied de la brasserie. Cette balade de rêve, l’une des nombreuses à sillonner les Cantons de l’Est, fait découvrir les beaux coins de la région. Elle démarre à l'église de Bellevaux et est balisée par un rectangle bleu et l’effigie d'un coq. La Warche est tantôt un petit ruisseau, tantôt un torrent de montagne impétueux. Du Rocher de Warche, point culminant du circuit, on domine toute la région.

Vous pourriez aussi être intéressé par

gerondal atelier 126

Pierre Gerondal - le seul fabricant de skis en bois en Belgique

Bruxellois d’origine, il s'est installé à Malmedy pour se rapprocher du bois, de la nature et, bien sûr aussi, de la neige. En savoir plus ↓

104- AR40104

Visite de la plus ancienne distillerie de Belgique et aussi la première brûlerie écologique.

Du gin aux genièvres et liqueurs les plus fruités en passant par le rhum et la vodka, la distillerie Radermacher est une valeur sûre depuis six générations. La durabilité écologique est une priorité pour cette entreprise. Bernard Zacharias, à la tête de cette fabrique, nous fait découvrir sa passion.

MTB Hertogenwald 091(c)www.ostbelgien.eu Dennis Stratmann HR

Nouveaux parcours VTT

Nouveaux parcours VTT dans le nord des Cantons de l’Est sur environ 120 kilomètres

inspi2

À la chasse aux papillons

Dans les Cantons de l’Est, la vallée de la Holzwarche abrite une superbe réserve naturelle, terre de prédilection des randonneurs, jeunes et moins jeunes.

Ternell Kraeuterwanderung H©Oliver Raatz Interreg EFRE (32)

Les joies de la cueillette sauvage

Musée, jardin d’herbes aromatiques et centre d’interprétation : le Centre Nature Maison Ternell à l’orée des Hautes Fagnes est tout ça à la fois. Nous y avons suivi un atelier « plantes sauvages » et nous sommes partis en balade avec une herboriste, Karin Laschet.

inspi5

Air, Terre et Vert

En avant toute : les trails du nouveau parcours Stoneman sont un sacré défi à relever, même pour les professionnels.

Kelmis Rosenmontag 09(c)Iwan Jungbluth

Alaaf ! Helau ! Fahr’m Dar ! : le Carnaval Rhénan dans les Cantons de l’Est

Le carnaval est fêté haut en couleurs par les habitants et les visiteurs, tous dans un même élan de joie et d’amusement ! Les costumes, les chars et les cortèges sont multicolores, l’humeur est festive et les touristes sont volontiers intégrés au folklore local.

inspi3

Incursion en no man's land

Pendant 103 ans, la ville minière de Moresnet neutre, située dans le triangle frontalier entre la Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas, n'a appartenu à aucun État.

Eupen Rosenmontag 42(c)www.ostbelgien.eu Michael Dehaspe

Le carnaval dans les Cantons de l’Est : une fête populaire pour tous

Quel est le rôle du Prince Carnaval et du Trouv’lê de Malmedy ? Si vous ne connaissez pas encore les réponses à ces questions, le lien suivant est fait pour vous ↓

inspi1

Un pays de cocagne

Les Cantons de l’Est ont fait de l’art de vivre leur devise. Ici, l’hospitalité est aussi de mise.

Malmedy Cwarme Lu long ne 47(c)eastbelgium

Le Cwarmê de Malmedy

Une tradition plus que séculaire est respectée à Malmedy durant les trois jours de carnaval, précédant le mardi gras. Durant les quatre jeudis auparavant (les p'tites haguètes) certains "petits rôles" vont de cafés en taverne "lawer" (se moquer gentiment) des clients.

inspi6

Gros plan sur les Hautes Fagnes

Des arbres décharnés, une nature sauvage, un dédale de caillebotis et une légère brume... Mélancolie, magie et merveilleux sont toujours au rendez-vous des randonnées dans les Hautes Fagnes.

Wolfsbusch H©Udo Bernhart Interreg EFRE (93)

Des Celtes aux chercheurs d’or : balade au cœur du Wolfsbusch

Jules César, nutons et Celtes : vous les croiserez tous sur les dix kilomètres du sentier « Balade de rêve - Rivière d’or » à travers les bois du Wolfsbusch.

TAO Day 2 Stills 1.31.1

Venntrilogie, un sentier de randonnée en trois parties pour s’immerger au coeur de la nature

La Venntrilogie, c’est la toute nouvelle offre des Cantons de l’Est pour les randonneurs ! En effet, ce nouveau sentier de randonnée est comme un fil conducteur qui permet d’explorer la région d’Eupen, une partie des Hautes Fagnes et la vallée de la Warche entre Malmedy et Butgenbach

WandernmitHund Pixabay

Randonner avec son chien

Vous promener avec votre chien à travers les forêts ou le long des rivières tout en découvrant des panoramas à couper le souffle... Dans cet article, nous vous expliquons où vous pouvez emmener votre compagnon à quatre pattes et ce à quoi il faut faire attention.

19- AR40085-Edit

«Nos 24e vacances estivales au camping de Burg-Reuland !»

Trois générations qui, chaque été, se rendent dans le même camping : tel est le rite adopté depuis nombre d’années par la famille néerlandaise Hoekman-Melaard. Le camping Hohenbusch, lové dans les verdoyantes collines de Burg-Reuland, est devenu leur résidence secondaire. Cette famille enthousiaste nous fait vivre une journée de ses merveilleuses vacances.

wild-garlic-leaves-g1f30a4482 1920

L'ail des ours

Entre avril et mi-mai, c'est la saison de l'ail des ours. L'ail des ours est considéré comme une véritable herbe magique.

(c) www.malmedy.be

Salade de hareng - La recette

Salade de harengs, juste ce qu'il faut pour la période du carnaval. Voici la recette originale.

Thirimont FeWO Ferme du Père Louis

Séjourner de façon écoresponsable dans les Cantons de l’Est : c’est durable, local et sans souci

Des hébergements particuliers qui se prêtent à la détente totale au rythme d’une nature préservée. En savoir plus ↓

Kelleter (5)

Les pâtisseries de carnaval - il y en a pour tous les goûts dans les Cantons de l'Est

Les Boules de Berlin, beignets aux pommes, « Quarkballen » et autres « Mutzen » sont devenus des incontournables du carnaval des Cantons de l'Est. Christoph Kelleter, boulanger à Eupen, t’explique ce qu'il en est.

1055 resized 1600 800 90 580e0be16d83f vennbahn am gruenen kloster 09-c-vennbahn.eu

La Vennbahn fête 10 ans de mobilité lente

Cette ancienne voie de chemin de fer convertie en sentier cyclable, longue de 125 km, permet de découvrir en 2 ou 3 jours la Belgique, l’Allemagne et le Grand-Duché de Luxembourg. La Vennbahn va d’Aix-la-Chapelle à Troisvierges en passant par les Cantons de l’Est, traversant les frontières à 14 reprises. La Vennbahn permet de concentrer son attention sur la beauté des paysages, les vallées, les bois, les prairies et les petits villages. Du plaisir à l’état pur.