Kelmis Narzissenwanderung 02(c)Robert Schmetz

Le printemps, temps du réveil

Dans les vallées de la région Ardenne – Eifel, au bord des ruisseaux, les narcisses sauvages ont trouvé un doux refuge. Les champs de jonquilles sont au printemps, entre avril et mai, plus jaunes que verts, car des milliers – plus de dix millions en fait dit-on – de fleurs illuminent la nature. C’est un spectacle particulier que l’on découvre seul ou en groupe lors des randonnées guidées organisées vers les plus beaux points de vue. 

Le paysage prend de nouvelles allures


Le printemps engendre le réveil de la nature, des animaux et des hommes. Le soleil inonde plus longtemps les journées, les températures augmentent et le paysage des Hautes Fagnes et de l'Eifel belge prend de nouvelles allures. Les superbes jonquilles sauvages qui transforment de nombreux champs au pied des Fagnes en mers de fleurs sont connues bien au-delà des frontières.

N'est-ce pas une expérience unique que de pouvoir observer cette merveille de la nature ? De nombreuses associations de protection de la nature proposent pendant cette période des balades guidées à travers prés et champs verdoyants parcourus par de petits ruisseaux. Le promeneur pourra y respirer à pleins poumons. 

 

 



Galerie Photos

 


Des jonquilles par milliers dans les Cantons de l’Est

Prairies de jonquilles dans les Cantons de l’Est

A chaque printemps, on retrouve des milliers de jonquilles sauvages (Narcissus pseudonarcissus) dans les vallées humides des réserves naturelles des Cantons de l’Est. Pendant le temps de la floraison, les prairies deviennent d’un jaune éclatant. En Eifel, aux confins des Hautes Fagnes et dans les vallées de la Warche et de la Holzwarche, elles s'épanouissent naturellement dès la mi-avril pendant une quinzaine de jours. La période de floraison fluctue malgré tout un peu en fonction du climat, aussi faut-il bien se renseigner pour ne pas rater le bon moment.

Les vallées où fleurissent les jonquilles

C’est entre les villages de Rocherath et Mürringen (commune de Bullange) que l’on découvre la vallée de la réserve naturelle de la Holzwarche, sillonnées de petits ruisseaux propices à cette belle fleur jaune. Cette vallée est un des derniers refuges, et le plus important, où l’on peut admirer le spectacle naturel exceptionnel de ces milliers de fleurs qui poussent à l’état sauvage. On en trouve également en bord de Warche près de Nidrum (commune de Butgenbach), dans les Hautes Fagnes et au nord des Cantons de l’Est, près de La Calamine, où le sol est particulièrement bien adapté à la pousse naturelle des jonquilles. À l’origine, on ne trouvait la jonquille sauvage qu’en Europe centrale occidentale, mais elle s’est disséminée dans des zones paysagères d'influence atlantique aux précipitations élevées. Son habitat naturel préféré est constitué de prairies humides et pauvre en calcaire.

La fleur

La plupart d’entre nous connait la jonquille jaune, appelée aussi narcisse, parfois de couleur vive et parfois plus pâle et que l’on cultive dans son jardin, dans les parcs en ville ou que l’on achète en fleurs coupées chez le fleuriste. Il s’agit ici d’une plante sauvage, qui revient naturellement dans les vallées, mais qui est menacée, et donc strictement protégée, interdite à la cueillette. La jonquille sauvage jaune appartient à la famille des Amaryllis. Elle est plus petite que la jonquille cultivée. Elle se compose de ses six pétales jaune vif et d’une cloche en son milieu. Ses feuilles vert foncé sont dures et pointues. Elle est assez vigoureuse et peut, au printemps, préparer sa floraison dans un sol dur et gelé. Ce sont les ruisseaux et les insectes qui en assurent la pollinisation naturelle.

La floraison des jonquilles

La jonquille sauvage jaune fleurit habituellement entre début avril et début mai. Pendant des décennies, les prés des prairies humides ont été utilisés pour la production de foin. Pour fertiliser les prairies, les agriculteurs ont en ce temps créé des zones humides autour des ruisseaux, irriguées naturellement. C’est ce type de sol, humide, voire marécageux et pauvre en calcaire, qui est particulièrement propice à l’épanouissement de certaines plantes telles que, par exemple, le fenouil des Alpes et la jonquille sauvage. Avec l'arrivée des engrais artificiels après la Seconde Guerre mondiale, la gestion des prés a fini par ne plus valoir la peine. Les vallées des cours d'eau ont alors été reboisées avec des épineux ou utilisées comme simples prairies. Les forêts d'épineux ont malheureusement décimé la jonquille sauvage jaune. Une réserve naturelle a par contre été déterminée en 1978 pour protéger la vallée de la Holzwarche. Une restauration de l’habitat naturel des jonquilles a été entreprise dans les années 80, les épicéas ont été supprimés dans la vallée et la biodiversité a pu se développer à nouveau.

La protection des jonquilles

Le principal danger pour la jonquille sauvage est celui d’une utilisation intensive des terres. Le développement naturel des zones est également un danger pour la fleur, l’expansion des buissons et de la forêt ferait disparaître la jonquille. C’est pourquoi, l’homme intervient à certains moments de l’année, notamment au cœur de l’été, pour tailler les arbustes et plantes ligneuses qui étoufferaient les bulbes des jonquilles et des orchidées sauvages, notamment, et provoqueraient ainsi leur disparition.

Pendant la période de floraison de la jonquille sauvage, il est interdit de marcher sur les plants, de cueillir les fleurs et d’arracher les bulbes. La plante est protégée et doit être laissée dans son environnement naturel.

Promenades guidées 

L’Association de protection de la nature Natagora / BNVS propose des randonnées guidées dans la vallée de la Holzwarche, ainsi qu'une fête annuelle de la jonquille, laquelle aura lieu cette année le 14/04/2019. 

D'autres randonnées guidées dans les Hautes Fagnes sont possibles au départ de la Maison du Parc à Botrange/Robertville et de la Maison de la nature Ternell à Eupen.

Exemple de randonnée balisée dans la Vallée de la Holzwarche : au départ de Rocherath/Bullange, 5 km. 

 


 


Randonnées recommandées
 

 


Randonnées guidées